L’impact des émotions positives sur le bonheur et le bien-être | Psychologie positive

L’impact des émotions positives sur le bonheur et le bien-être est démontré scientifiquement. En effet, de nombreuses études ont prouvé que les émotions positives nous rendent flexibles, créatifs, ouverts, efficaces, sociaux, attentifs, actifs et en meilleure santé. Les études scientifiques ont également mis en évidence que les personnes qui se sentent bien vivent plus longtemps.

Vivre en meilleure santé et plus longtemps, tout en ayant un haut niveau de bien-être et de bonheur vous tente ? Alors je vous invite à suivre cette série d’articles sur la psychologie positive pour vérifier par vous-même cette promesse !

Dans mon dernier article sur la psychologie positive, nous nous sommes fixés des objectifs en accord avec nos valeurs. Je vous propose maintenant de partir à la découverte des émotions positives.

L’objectif est d’avoir les connaissances et les outils nous permettant d’ajuster notre façon de penser et de nous comporter pour ressentir un maximum d’émotions positives.

Comment les émotions positives impactent-elles le corps et l’esprit ?

 

Les émotions positives nous permettent de nous sentir bien. Avez-vous déjà pris le temps d’observer les effets sur votre corps des émotions positives que vous ressentez ?

Quand nous sommes submergés par la joie ou la fierté par exemple, cela modifie notre respiration, notre pouls, notre pression artérielle et notre taux de production d’hormones.

Tous ces changements physiques impactent également notre cerveau et son fonctionnement. Comment ?

Les émotions positives modifient notre cerveau de 2 façons :

  • Dans l’instant présent : Nous nous sentons plus détendus, relaxés et revigorés par l’émotion positive qui nous traverse. Nous sommes aussi plus ouverts d’esprit, ce qui dope notre créativité et nous permet de mieux appréhender les options qui s’offrent à nous.
  • Dans l’avenir : Le bien-être procuré par les émotions positives influence nos comportements. Nous approfondissons nos connaissances et en développons de nouvelles, nous entrons plus facilement en contact avec les autres et élargissons notre cercle de relations sociales.

Pour prendre conscience de tout cela, voici une présentation des 10 émotions positives qui ont une grande influence sur notre bien-être et notre bonheur.

Les 10 principales émotions positives en psychologie positive

 

Favoriser l’apparition des émotions positives et les développer est une excellente façon d’améliorer notre qualité de vie. A partir de pensées positives, nous pouvons rentrer dans un cercle vertueux. En effet, les pensées positives conduisent aux émotions positives qui favorisent les comportements positifs. Ces comportements sont eux-mêmes très contagieux pour notre entourage personnel et professionnel.

Voici une brève description des 10 principales émotions positives en psychologie positive. Pour chaque émotion positive, je vous propose de rechercher dans votre vie des expériences qui déclenchent ces émotions. L’objectif est de prendre conscience de l’émotion positive, de la visualiser et de la ressentir.

La joie

 

La joie est un véritable moteur. Elle est présente quand nous vivons des expériences très positives et mémorables. Quand nous sommes joyeux, nous nous sentons heureux et en sécurité, léger et vivant. Notre bien-être en est considérablement augmenté.

Qu’est-ce qui vous met en joie ? L’atteinte de l’un de vos objectifs, l’obtention de votre diplôme, la perspective d’une fête entre amis… ?

Les émotions positives en psychologie positive : la JOIE

Les émotions positives en psychologie positive : la JOIE

La gratitude

 

Nous ressentons de la gratitude quand nous nous sentons reconnaissants envers quelqu’un ou quelque chose. Il ne s’agit pas de politesse mais d’un réel élan de gratitude libre et sincère.

A quand remonte votre dernier élan de gratitude ? A ce matin à la vue de ce magnifique lever de soleil qui vous réchauffe le cœur, à ce fruit mûr dans lequel vous avez croqué alors que vous veniez de le cueillir, à votre logement qui vous accueille après une journée éreintante… ?

La sérénité

 

La sérénité survient quand les choses se déroulent comme nous le souhaitons. Nous ressentons cette émotion dans les moments de calme et de tranquillité qui nous permettent de nous détendre et de vivre pleinement le moment présent.

Quand avez-vous savouré un moment comme celui-là au cours de ces derniers jours ? Lors de votre cours de Qi Gong, de votre séance de jardinage, de l’activité que vous avez partagée avec vos enfants… ?

La curiosité

 

Intrigués et émerveillés, la curiosité nous donne envie d’en savoir plus, de découvrir de nouvelles choses qui nous fascinent. En éveillant notre intérêt, cette émotion nous ouvre à de nouvelles expériences, nous pousse à explorer le monde qui nous entoure.

A quelle occasion vous êtes-vous sentis curieux ou engagé dans quelque chose ? En découvrant la permaculture, les Oasis du Mouvement Colibri, la spiritualité… ?

L’espoir

 

Ressentir de l’espoir dans l’attente d’un futur agréable ou meilleur nous donne du recul par rapport à une situation actuelle difficile. Une personne optimiste a foi en l’avenir quelles que soient les circonstances.

Dans quelle situation l’espoir vous a-t-il motivé ? Dans le soutien d’un proche malade, dans une période de difficultés professionnelles, dans une relation personnelle troublée… ?

La fierté

 

La fierté survient lorsque nous nous sentons dignes, importants dans ce que nous faisons. Cette émotion peut apparaitre après la réalisation d’un objectif ou l’accomplissement de quelque chose qui est socialement apprécié. La fierté renforce notre confiance en nous et nous permet de croire en notre capacité à faire des choses importantes.

Qu’est-ce qui vous rend fier ? Votre participation à la récolte de fonds pour une sortie scolaire, l’obtention d’un diplôme ou d’une promotion, la récolte de votre potager… ?

L’amusement

 

Chaque situation divertissante, humoristique ou ludique nous permet de nous amuser. L’amusement nous aide à établir des liens avec les autres.

Quand avez-vous ri pour la dernière fois ? A table avec vos enfants, à la pause café avec vos collègues de travail, au dîner avec vos amis… ?

L’inspiration

 

Nous pouvons être inspirés par le comportement peu ordinaire d’une personne, par des exploits étonnants d’intelligence, de force et d’agilité. L’inspiration nous entraîne vers le haut.

Qu’est-ce qui vous a inspiré dernièrement ? La puissance et l’harmonie d’acrobates en représentation, l’aura dégagée par votre professeur de Qi Gong, la remarque ultra pertinente de votre enfant… ?

L’admiration

 

Le respect envers quelque chose de puissant qui nous émerveille entraîne l’admiration. A la vue d’un phénomène naturel ou d’étonnantes créations d’art ou d’architecture, nous réalisons à quel point nous sommes petits et ordinaires dans l’immensité du monde qui nous entoure.

Qu’est-ce qui vous transporte d’admiration ? Les couleurs du ciel, un voyage en grand éléphant aux machines de l’île à Nantes, une balade sur les remparts de St Malo… ?

L’amour

 

L’amour est la compilation de toutes les émotions positives que nous venons de voir. L’amour survient quand nous avons une connexion très forte avec une autre personne. Ce sentiment peut se déclencher quand nous passons des moments avec des personnes auxquelles nous sommes très attaché ou face à un geste gentil et désintéressé d’une autre personne.

Quand vous êtes-vous senti envahi par un sentiment d’amour ? En lisant le message d’une personne qui vous est chère, en faisant un gâteau avec votre enfant, en profitant d’un moment d’harmonie familiale… ?

Maintenant que vous avez fait le point sur ces 10 émotions positives dans votre vie, je vous propose de vous intéresser aux activités génératrices d’émotions positives.

5 activités qui provoquent des émotions positives

 

La présentation de ces 5 activités qui provoquent des émotions positives va nous permettre de choisir, en fonction de nos propres goûts, une activité quotidienne susceptible de déclencher une sensation de bien-être.

Aider

 

Aider en s’engageant dans le bénévolat est excellent pour le bien-être général de l’aidant et de l’aidé. En favorisant les interactions sociales, le bénévolat permet de faire des rencontres et de donner un sens à notre vie. S’inscrire dans une démarche de bénévolat pour les Restos du Cœur, pour une association ou l’organisation d’un évènement est générateur d’émotions positives.

Communiquer avec les autres

 

D’après la plus longue étude menée sur des adultes (la Grant Study), les relations humaines saines que nous entretenons avec notre conjoint, notre famille, nos collègues de travail, nos amis, notre communauté comptent plus que la richesse, le travail ou la célébrité. Alors quand nous nous sentons moins bien, communiquer et interagir avec les autres nous donne la possibilité d’améliorer notre humeur et de ressentir des émotions positives.

Jouer, s’amuser

 

Le jeu est source d’énergie pour les enfants comme pour les adultes. Jouer permet de nous distraire de la réalité, d’alimenter notre créativité. Nous reprenons ainsi contact avec notre enfant intérieur.

En tant que “Maman en quête d’équilibre“, j’avoue, je n’ai pas toujours envie de jouer avec mes enfants. Je devrais plutôt dire que quand je vais bien, je joue naturellement… Quand je ne suis pas d’humeur à jouer et que je me force un peu, je me sens vite mieux !

Apprendre

 

L’être humain est fondamentalement curieux et explorateur. Le désir d’apprendre de nouvelles choses et de découvrir de nouveaux endroits est crucial pour notre bien-être et notre bonheur. Apprendre provoque des émotions positives, c’est encore plus vrai quand nous apprenons en groupe.

Faire de l’exercice physique

 

Bouger et nous oxygéner quotidiennement est indispensable pour notre santé physique et mentale. Faire de l’exercice physique impacte positivement notre bien-être psychologique et dope notre confiance en nous.

Bouger et s'oxygéner en psychologie positive : l'exercice physique génère des émotions positives.

Bouger et s’oxygéner en psychologie positive : l’exercice physique génère des émotions positives.

Après avoir exploré les émotions positives et les activités qui les génèrent, je vous propose d’aller voir ce que la pensée positive peut nous apporter.

Utiliser la pensée positive pour déclencher des comportements positifs et des émotions positives

 

“Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées nous bâtissons notre monde.”

Bouddha

Nos pensées agissent sur notre environnement en attirant à nous, consciemment ou inconsciemment, les gens et les expériences qui reflètent notre état d’esprit. Notre perception de la réalité extérieure dépend de nos pensées.

Nos pensées conditionnent nos comportements

 

Les émotions que nous ressentons sont un message envoyé par notre inconscient. Qu’elles soient positives ou négatives, nos émotions nous indiquent ce qui est susceptible d’être bon ou mauvais pour nous. Il est donc important d’être à l’écoute de toutes nos émotions.

De la même façon, les pensées sont de 2 sortes :

  • Pensées positives : Elles nous apportent du bien-être et du bonheur et déclenchent des comportements positifs et agréables ;
  • Pensées négatives : Elles déclenchent des peurs ou des angoisses et nous conduisent à des comportements inadaptés qui entachent notre bonheur et notre épanouissement.

Favoriser les pensées positives déclenche des comportements positifs qui amènent des émotions positives. Nous avons donc intérêt à favoriser nos pensées positives pour améliorer notre bien-être et notre bonheur.

Voici quelques pistes pour booster nos pensées positives.

Transformer nos pensées négatives en pensées positives

 

Nous avons la fâcheuse tendance à nous concentrer sur ce que nous ne voulons pas. Autrement dit, nous mettons l’accent sur l’aspect négatif des choses, ce qui est générateur de stress et d’angoisse.

Mais comme nous venons de le voir, nous sommes ce que nous pensons. Il est donc primordial de transformer nos pensées négatives en pensées positives. Par exemple, plutôt que de vivre dans la peur que notre couple ne dure pas, nous pouvons penser que nous allons rester ensemble puisque nous mettons tout en œuvre pour entretenir notre relation.

Nous passons ainsi du rôle de spectateur au rôle d’acteur de notre vie en choisissant comment nous souhaitons évoluer et nous épanouir.

Faire régulièrement le point sur nos envies

 

Nos envies sont nos pensées positives ! Il est important de prendre le temps chaque semaine de faire le point sur nos envies pour rester en adéquation avec nos valeurs et notre évolution.

Pour nos projets à long terme, il s’agit de vérifier que nous avançons sur les tâches que nous avons déterminées pour atteindre nos objectifs dans le temps imparti. En fonction des résultats, il peut être nécessaire de redéfinir certains points.

Nos projets à court terme, quant à eux, sont en évolution constante. Dans tous les domaines de vie, nous réalisons des objectifs et en formulons de nouveaux aussitôt. La vie est un jeu vidéo grandeur nature, à peine atteint le niveau 10, nous voulons atteindre le niveau 11 !

Il est alors primordial de faire le point chaque semaine pour garder la main sur nos projets sans nous laisser emporter par les projets de notre entourage…

La notion d’intention

 

Notre objectif ultime est d’améliorer constamment notre vie et d’être le plus heureux possible. Dans ce but, la psychologie positive nous invite à penser positif et à ressentir des émotions positives. Il nous appartient d’en avoir envie et d’y mettre de l’intention et de l’énergie !

Voici quelques phrases, qui répétées régulièrement, peuvent nous aider à ressentir des émotions positives et à nous donner de l’énergie :

  • Je suis en pleine forme et je fais tout pour le rester ;
  • Je me concentre sur mes objectifs et je les réalise ;
  • Je rencontre des personnes inspirantes et j’ai plaisir à partager et échanger avec elles ;

En fonction de nos objectifs, nous allons adapter ces phrases pour qu’elles collent à notre réalité et nous les répéter au quotidien pour en être imprégnés. L’objectif est de cadrer nos pensées positives sur nos envies et objectifs du moment.

C’est une sorte de philosophie de vie à adopter si nous souhaitons utiliser la psychologie positive pour nous épanouir. Il est essentiel d’opter pour une tournure de phrase positive et d’utiliser des verbes d’actions.

Par exemple, les phrases « je ne veux plus rencontrer de personnes toxiques » ou « je souhaite rencontrer des personnes bienveillantes » sont remplacées par « je rencontre des personnes bienveillantes et j’ai plaisir à échanger avec elles ».

Nous mettons ainsi des mots sur nos intentions et nous nous focalisons dessus. Ces intentions sont en parfaite adéquation avec nos envies et nos valeurs, nous y croyons fermement.

Filtrer l’influence de notre entourage

 

Les relations positives sont très importantes en psychologie positive. Avoir le soutien de nos proches et pouvoir partager nos bonheurs et nos malheurs est essentiel pour notre bien-être.

Mais parfois notre entourage agit sur nos pensées, nos émotions et nos comportements. Et au final, il nous détourne de nos objectifs et de nos envies. Une phrase pessimiste comme « Tu rêves, tu ne crois pas réellement que tu vas y arriver ? », nous incite à nous focaliser sur le manque.

Il est alors fondamental de nous isoler régulièrement pour faire le point avec nous-mêmes et être en phase avec nos valeurs et nos objectifs. Notre épanouissement passe par nos envies et nos objectifs, il est important de les partager avec des personnes bienveillantes et non avec des briseurs de rêve !

Reformuler nos jugements négatifs

 

Les jugements négatifs sont comparables à des croyances limitantes. Il s’agit en fait d’une sorte de filtre au travers duquel nous voyons le monde et nous-même. Un jugement découle de nos croyances. Si nous croyons que la tristesse est une mauvaise émotion, quand nous en ressentons, nous nous jugeons négativement, ce qui nous entraîne dans une spirale négative des pensées.

La première chose à faire pour sortir de ce type de pensées, c’est de prendre conscience que nous venons d’avoir un jugement (sur nous-même, sur les autres, sur une situation…). Quand le jugement est identifié, nous pouvons le noter et y revenir 10 minutes plus tard, après avoir pris le temps de nous détendre et de respirer.

Nous sommes alors à même de décrire le jugement, la situation qui l’a causé, les émotions et les sentiments qui en ont découlé. Prenons l’exemple d’un ami arrivé en retard à notre RDV « Un ami m’a fait attendre plus de 30 minutes pour notre RDV ». Notre jugement initial peut être « Il se fiche de moi », et l’émotion ressentie « Cela m’a vexé et énervé ». Ensuite, nous pouvons reformuler la situation en nous en tenant aux faits : « Je suis arrivé à l’heure et mon ami est arrivé avec 30 minutes de retard ».

Dans cette situation, c’est un automatisme qui s’est mis en place. Sur le moment nous prenons le retard « contre nous », ce qui nous énerve et nous amène a pensé que l’ami l’a fait exprès. Notre ressenti négatif peut ensuite nous empêcher de profiter du RDV, nous tombons alors dans une spirale négative.

Reformuler la situation sans jugement, nous remet dans de bonnes dispositions.

Partagez vos émotions positives !

 

Les commentaires ci-dessous sont à votre disposition si vous souhaitez partager les émotions positives qui vous permettent de vous épanouir chaque jour un peu plus. Merci !

 

 

 

 

 

 

 

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *