Glossaire

PNL : Programmation Neuro Linguistique

 

La programmation neuro linguistique (PNL) est une démarche de développement personnel.

Origine de la PNL

Dans les années 1970 aux USA, Richard Bandler et John Grinder s’intéressent à l’apprentissage, à la réussite et à la communication. Ils observent des personnes considérées comme des modèles d’excellence en matière de communication interpersonnelle, d’apprentissage et de changement : Milton Erickson (Hypnose Thérapeutique), Virginia Satir (Thérapie Familiale) et Fritz Perls (Gestalt).

Leur objectif est d’identifier les schémas comportementaux, cognitifs et linguistiques associés à cette excellence pour ensuite concevoir des techniques permettant à d’autres personnes de s’approprier de façon simple et rapide des schémas comportementaux associés à l’excellence.

Que veut dire PNL?

PNL = Programmation Neuro Linguistique : Programmes et habitudes construits au cours de notre évolution qui conditionnent notre façon de percevoir et de penser et se manifestent au travers de notre langage et de nos comportements.

P = Programmation : La programmation, c’est l’ensemble des automatismes que nous avons mis en place durant toute notre vie (et ça commence tout petit !). Ces automatismes peuvent être conscients, inconscients, volontaires, involontaires. C’est dans la dynamique du mouvement que nous évoluons, nous apprenons en faisant, mais aussi en regardant une personne faire : c’est le principe de la modélisation. Nous vivons des expériences que nous intégrons à notre façon pour développer des habitudes, des savoir-faire, des réflexes.

N = Neuro : En fonction de ce que nous vivons et apprenons au cours de notre vie, notre cerveau prend une configuration particulière. C’est ainsi que se construit la structure même de notre cerveau et notre système de perception. La perception, le stockage et la restitution des informations dépendent de notre système nerveux et de notre cerveau.

L = Linguistique : Ce que nous avons appris et la manière dont notre cerveau s’est construit se retrouve dans notre langage verbal, non verbal et para verbal. Notre langage parle de notre modèle du monde, c’est-à-dire de la manière dont nous nous représentons la réalité. Notre façon de parler nous décrit. La structure de notre langage (verbal/non verbal) reflète la structure de notre pensée. Chaque mot est lié à une expérience propre, à un sentiment spécifique.

Le principe de la PNL

La PNL est basée sur l’étude et la modélisation de l’excellence humaine en matière de cognition, communication et évolution.

Le principe de la PNL, c’est la conscience et la responsabilité de notre vision du monde, de notre bien être, de nos relations et de notre apprentissage. Nous sommes acteurs de notre vie, nous portons la responsabilité de notre développement personnel.

Notre vie n’est plus régie par des automatismes mis en place depuis notre enfance, mais par des choix éclairés que nous faisons pour lui donner la direction qui correspond à nos valeurs.

La PNL est un outil pour évoluer, pour passer de la vie à laquelle nous sommes programmés à la vie à laquelle nous aspirons, pour « reprendre le pouvoir sur notre vie », pour donner le meilleur de nous même.

Pour cela, 3 clés essentielles :

  1. se fixer des objectifs clairs de ce que nous voulons faire de notre vie
  2. développer les stratégies les plus efficaces pour les atteindre
  3. supprimer nos conflits intérieurs pour être fort et en harmonie

Nous avons en nous les ressources nécessaires pour nous réaliser dans notre vie personnelle, professionnelle et sociale. En entrant dans un processus d’évolution et dans une dynamique d’apprentissage continu nous avançons vers nos objectifs et développons nos compétences émotionnelles et comportementales.

Il y a 4 phases dans l’apprentissage :

  • Je ne sais pas ce que je ne sais pas : Incompétence inconsciente

Exemple : « Mon fils adore les pizzas du restaurant d’à côté, rien ne les égale »

  • Je sais ce que je ne sais pas : Incompétence consciente

Exemple : « Invités chez des amis, je découvre qu’ils cuisinent eux-mêmes des pizzas maison aussi bonnes que celles du restaurant d’à côté, mon fils les adore ! »

En me comparant à mes amis, je me rends compte que je ne sais pas faire ces excellentes pizzas. Je passe de l’incompétence inconsciente à l’incompétence consciente.

  • Je sais ce que je sais : Compétence consciente

Forte de cette prise de conscience, je décide de prendre des cours de cuisine pour apprendre à faire des pizzas. Je rentre ainsi dans la compétence consciente.

  • Je ne sais plus ce que je sais : Compétence inconsciente

Après mon apprentissage et beaucoup de pratique, je deviens compétente, je fais d’excellentes pizzas sans même m’en rendre compte, c’est devenu une compétence inconsciente.

Bonne nouvelle : Nos ressources sont 10 fois supérieures à ce dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *