Découverte de la psychologie positive

La psychologie positive, pour une vie plus satisfaisante !

Je viens de terminer mon premier chapitre de formation sur la psychologie positive ! Et comme je vous le disais dans mon précédent article Ma quête d’équilibre via la psychologie positive, je souhaite utiliser cette formation pour améliorer mon quotidien et avancer sur le chemin de ma quête d’équilibre.

  1. Premier constat : cela demande un travail sur soi ! Rien d’étonnant à cela, toute formation nécessite de la pratique. Pour passer du stade de la simple compréhension des phénomènes (étape indispensable mais insuffisante), à l’intégration dans notre quotidien de changements permettant une transformation, il faut passer à l’action !
  2. Deuxième constat : l’éveil à la psychologie positive est très agréable, les progrès se font sentir jour après jour, des réflexes se mettent en place tranquillement dans la vie quotidienne…
  3. Troisième constat : il y a de la matière ! Les informations dans ce premier module sont très denses pour une novice ! Comme promis, je vous propose un debriefing dans cet article, il sera suivi d’une 2ième article sur le même module… Je vous avais annoncé 9 articles sur la psychologie positive, il y en aura 10 (au moins 🙂) !

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

 

La psychologie positive, pour une vie plus satisfaisante !

La psychologie positive, pour une vie plus satisfaisante !

En premier lieu, rappelons que la psychologie positive est une science qui étudie ce qui rend la vie plus satisfaisante. Et depuis sa création officielle en 1998, des professionnels se sont appuyé sur de nombreux outils pour analyser les différents piliers qui composent la psychologie positive.

D’après Martin Seligman, le fondateur de la psychologie positive, il existe 5 piliers :

  • Les émotions positives
  • L’engagement
  • Les relations humaines
  • Le sens et le but de la vie
  • Les accomplissements

Par ailleurs, la psychologie positive s’articule autour de nombreux sujets de recherche : le bonheur, l’optimisme, l’estime de soi, le bien-être, la motivation, le « flow », les forces de caractère et les vertus, l’espoir, la résilience, la méditation de pleine-conscience et la pensée positive. Et les théories testées ainsi que les résultats de plusieurs études ont permis de tirer des conclusions scientifiques.

N’oublions pas que le but premier de cette science est de rendre la vie quotidienne plus heureuse et plus utile. Et pour comprendre en profondeur les émotions positives, les traits positifs et les intuitions positives, la psychologie positive s’appuie sur ce qui va bien chez chacun de nous.

Éveil à la psychologie positive et prise de conscience

 

Voici 2 exercices pour apprendre à écouter nos pensées, nos ressentis, nos émotions et pour identifier ce qui est positif dans notre vie. Je vous invite à les faire dès à présent et surtout à les répéter au quotidien pour vous les approprier et les transformer en réflexes.

J’ai remarqué qu’avant de commencer cette formation en psychologie positive, je me posais la question « que se passe-t-il en moi ? » essentiellement quand je ressentais de la colère ou de la tristesse.

Et même si c’est déjà bien de se poser la question, quand on n’a pas l’habitude d’y répondre (je ne suis pas souvent triste ou en colère 🙂), l’exercice est difficile ! De plus, cela met l’accent sur notre côté sombre. Alors que la psychologie positive a un côté ludique qui rend l’exercice plus joyeux.

Se familiariser avec l’écoute intérieure

 

Puisque retranscrire son état émotionnel du moment est la base de la psychologie positive, voici un exercice pour se familiariser avec l’écoute intérieure :

« Notez en quelques mots ou phrases comment vous vous sentez maintenant, à cet instant précis. Prenez en compte vos ressentis, vos émotions, vos sensations tant sur le plan physique que psychique. Il est important de ne pas chercher à analyser ni à juger ce qui se passe en vous. Il s’agit tout simplement de le prendre en compte et de l’écrire. »

A chaque fois que je fais cet exercice, je commence par prendre une grande inspiration, ça me permet d’être attentive à ce qui se passe dans mon corps (détente, crispation, douleurs, chaleur…).

A vrai dire, cela me fait penser à ma fille de 4 ans ½ qui a appris la couleur des émotions. Ensemble, nous prenons plaisir à exprimer nos émotions avec la couleur associée :

  • « Je suis jaune de joie » ;
  • « Je suis verte de sérénité » ;
  • « Je suis rouge de colère »…

De cette façon, il me semble simple et ludique de s’approprier les émotions, de les détecter, de les nommer… Sachant qu’il n’est jamais trop tôt pour travailler sur soi et prendre de bonnes habitudes ! D’ailleurs, il n’est jamais trop tard non plus ! 🙂

Maintenant mon objectif est d’inclure cet exercice dans mon quotidien, en dehors du temps de travail sur moi. Et pour y arriver, je me suis programmé une alarme quotidienne à des heures différentes tout au long de la journée. L’idée est de me faire surprendre dans n’importe quelle situation de vie quotidienne par cette question « Comment te sens-tu maintenant ? ».

Se familiariser avec la notion de temps

 

La psychologie positive se focalise sur 3 temps :

  • Le passé qui est lié aux sensations de bien-être et de satisfaction ;
  • Le présent associé au bonheur et au « flow » ;
  • Le futur porteur d’espoir et l’optimisme.

Voici 3 questions à se poser au quotidien pour s’imprégner de ces notions de temps :

  1. « Pensez à la situation, au moment ou à l’action qui vous a procuré le plus de satisfaction et de bien-être au cours de ces derniers jours. » Dans mon cas, c’est par exemple la sensation de bien-être et de légèreté que j’éprouve en sortant d’une séance de Qi Gong.
  2. « À cet instant précis, comment vous sentez vous ? Heureux ? Stressé ? Fatigué ? Anxieux ? Décrivez avec des mots ou des adjectifs de façon simple ce que vous ressentez ici et maintenant. » Par exemple : je me sens sereine, dynamique et détendue.
  3. « Quelle action, quelle activité ou quel événement avez-vous prévu dans les jours à venir qui vous procure déjà du bonheur et de l’enthousiasme rien qu’en y pensant ? » Par exemple : aller marcher seule au bord du canal en écoutant un podcast.

Je trouve la première question magique ! Le seul fait de me replonger dans un souvenir de bien-être et de satisfaction me remet quasi instantanément dans le même état !

Le carnet du bonheur et des petits plaisirs

 

Tout homme qui est paresseux à écrire a besoin d’une grande mémoire pour y suppléer.

Citation de Francis Bacon ; Essais (1625)

Donc faire l’effort d’écouter nos émotions, nos ressentis…; rechercher le positif dans notre vie quotidienne… et après ? Il ne reste qu’à noter notre bonheur et nos petits plaisirs… notre mémoire nous servira pour autre chose !

C’est vrai qu’il n’est pas toujours simple de se mettre à écrire, et pourtant quand on s’y met, on peut vite y prendre plaisir. C’est aussi pour cela que la psychologie positive nous propose de tenir un carnet du bonheur et des petits plaisirs.

De plus, tenir ce carnet nous invite à être attentifs au positif dans notre vie tout en nous faisant le plus grand bien. Quand on a le moral en berne, on peut se tourner vers ce carnet et se laisser-aller à revivre nos bonheurs et petits plaisirs des jours passés en les relisant.

Alors dès que quelque chose vous fait plaisir dans votre journée, écrivez-le sur votre cahier sans retenue ni jugement !

Bonne écriture !

Carnet du bonheur et des petits plaisirs

Carnet du bonheur et des petits plaisirs

La psychologie positive et vous

 

Comme vous l’avez compris, le premier objectif est de s’imprégner de cette philosophie positive et du questionnement sur soi.

C’est pour cela que je vous invite à pratiquer les exercices pour tester par vous-même la promesse de la psychologie positive : améliorer le bien-être au quotidien et vivre le plus heureux et épanoui possible !

Les commentaires ci-dessous sont à votre disposition pour partager votre propre expérience de la psychologie positive. Seule contrainte : rester positif !

Merci ♥♥♥

 

Article suivant sur le même thème :

Les théories du bonheur authentique et du bien-être en psychologie positive

Crédits photo : Flicker, Unsplash, Pixabay

 

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Écoutez GRATUITEMENT  le podcast :

"5 prises de conscience indispensables pour ​sortir du mode survie" !